Causerie éducative, l’Alliance Biblique du Cameroun préoccupée par l’emploi de la jeune femme chrétienne

Le programme Esther a mené une causerie éducative avec les jeunes femmes au siège de l’Alliance Biblique du Cameroun ici à Yaoundé le samedi 4 mai 2019.  Une quinzaine de [...]

Le programme Esther a mené une causerie éducative avec les jeunes femmes au siège de l’Alliance Biblique du Cameroun ici à Yaoundé le samedi 4 mai 2019.  Une quinzaine de femme étaient au rendez-vous. Cette rencontre portait sur le travail de la jeune femme au Cameroun.


 

« La jeune femme chrétienne et le travail au Cameroun » c’est thème qui a été débattu tout au long de la réunion samedi dernier. Deux intervenants avaient la responsabilité d’entretenir les invités. Le premier a basé son intervention sur la définition des concepts, non sans évoquer les Causes du sous-emploi des jeunes femmes, ainsi on peut citer : le faible taux de scolarisation de la jeune fille, les déperditions scolaires, les grossesses précoces, la pauvreté, le chômage la liste n’est pas exhaustive. Face à ces nombreux freins, elle a énuméré quelques solutions pour faire face au sous-emploi, notamment développer l’esprit entrepreneurial en mettant à profit toutes les formations génératrices de revenus offerte par le programme Esther ; l’utilisation utile des technologies de l’information et de la communication TIC entre autres. Les intervenants ont trouvé les mots justes pour encourager les femmes. Madame Tonye jeannette les a exhortés en ces termes :

« chères dames ne doutez pas de vous. Osez, rêvez grand et ne vous laissez pas décourager par des inégalités, des injustices, des humiliations. Vous êtes les piliers de la société. Le christ est avec vous faites-lui confiance »

La deuxième partie de l’échange a été menée par l’évangéliste missionnaire Etoundi Avozoa Pierre Fabrice. Elle portait sur la protection du travailleur.et a été déroulé en trois points : l’introduction, dans laquelle il a fait cas de la génèse du travail. En commençant par la parole de Dieu il a puisé dans génèse 3,19-23 ; et puis dans le cadre de la protection du travailleur l’homme de Dieu et de droit a défini les cadres juridiques au niveau international, régional et national qui protègent le travailleur. Il a terminé son propos en insistant sur la vision de Dieu par rapport à la place que la femme occupe dans la société.il a soutenu que « lorsque Dieu a créé la femme, il l’a placé comme une aide à côté de l’homme » ensuite il a cité le proverbe 31 v 10-31 qui parle de la femme vertueuse et qui valorise le travail de la femme au sein de la famille et dans la société. Pour lui la femme est une promotrice de développement on devrait lui trouver un espace dans le système social « un espace qui soit valorisé. Car nous devons valoriser ce que la femme fait comme activité qu’elle soit ménagère ou qu’elle occupe des hautes fonctions. » a-t-il ajouté. Notons que cette table ronde s’inscrit dans le cadre de la journée mondiale du travail qui s’est célébrée il y a quelques jours sur le thème « la protection du travail vecteur de justice sociale et d’un travail décent. »

Les échanges ont été houleux et les questions fusaient de partout. Ce qui témoigne de l’importance du sujet et de l’intérêt accordé par les participants.  Témoignage avec Ngah Aka Eléonore Sandry participante « je satisfaite et j’ai beaucoup gagné après cette causerie éducative. En venant ici j’avais beaucoup de questions et j’ai trouvé des réponses je souhaite que le projet Esther multiplie ce genre de table ronde car en participant on apprend énormément merci à l’alliance biblique » la rencontre s’est terminée par un moment de partage des expériences et des conseils.

Leave your comment

Please enter your name.
Please enter comment.