Mettons-nous en garde contre l’hypocrisie spirituelle

Si quelqu’un voit son frère commettre un péché qui ne mène point à la mort, qu’il prie, et Dieu donnera la vie à ce frère…

Et si l’on méditait ?

Il devient nécessaire pour nous d’être attentifs à la manière dont l’Esprit de Dieu veille sur nous de peur que nous ne tombions dans « l’hypocrisie spirituelle » Attention ! Très souvent au lieu d’intercéder pour elles, nous voyons les chutes des personnes qui nous entourent et nous les jugeons. Et pourtant ce n’est pas notre intelligence mais l’esprit de Dieu qui ouvre nos yeux, notre cœur. Si nous ne distinguons pas d’où vient cette révélation, nous deviendrons « des spécialistes de la critique », nous le sommes d’ailleurs nombreux ! oubliant l’exhortation biblique : « Qu’il prie, et Dieu donnera la vie à ce frère » Prenons garde de ne pas devenir des hypocrites spirituels passant notre temps à réprimander, corriger, blesser, humilier, désapprouver les autres au lieu d’adorer DIEU.

 

Certains caressent la pensée selon laquelle, l’un des fardeaux les plus délicats dont Dieu charge ses serviteurs est celui de discerner ce qui ne va pas chez les autres. Il nous révèle ainsi leurs manquements pour que nous portions leur fardeau comme il a porté le nôtre et que nous cherchions la pensée de Christ pour eux. Tandis que nous intercédons en leur faveur, Dieu leur accordera la vie.

Ainsi il devient juste de se questionner : « Jésus peut-il discerner en nous les fruits de ce travail douloureux ? Eh bien il ne le pourra que si nous nous identifions à lui ; alors il nous communiquera ses pensées au sujet des autres. Intercédons de tout notre cœur afin que Jésus Christ puisse nous approuver.